Episode 2

by Gotham City Kidz

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €3 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.

credits

released January 31, 2017

Beats: DJ Cross-Y
Lyrix & stunts: Tis
Mix: Le Commissaire

Merci à Darea et au 917 Watts
Cover picture by Raytang Lee (thx bro)

tags

license

all rights reserved

about

Gotham City Kidz New York, New York

Superstar, superhero

contact / help

Contact Gotham City Kidz

Streaming and
Download help

Track Name: Égoïsme et Héroïsme (01h00)
La nuit m'appelle, donc j'ai pris la peine de répondre, depuis l'aprèm, soit des plombes à attendre et épier la scène, quand elle tombe, prends ma place parmi les ombres, glisse vers un monde confidentiel, ou le silence règne ou s'effondre, à chaque rime que j'écris en scred, ensuite, je fais le compte, mais pas de devise financière, quand je dénombre les lignes, détermine si la formule fit recette, la nuit m'appelle et c'est le comble, sorti, j'affronte la pluie, la grêle, l'inspiration, elle, se montre timide ou elle est prise de flemme, pas de prose qui vise l'antenne, moi je pose quand rose et gris s'emmêlent, je suis entre rose et chrysanthème ou entre osmose et crise interne, c'est toujours la même cause économique qui nous entraîne et toujours le même vice à terme, qui nous divise et brise l'entraide, pas de prose qui vise l'antenne, moi je pose quand rose et gris s'emmêlent, je suis entre rose et chrysanthème ou entre osmose et crise interne, c'est toujours la même chose, la vie impose des prises de tête, on est tous des super héros, des Gotham City Kids en fait
Et on peux tous changer le monde, mais on doit choisir entre égoïsme et héroïsme.
La nuit m'appelle, donc j'ai pris la peine de répondre, depuis l'aprem, soit des plombes, c'est ce qui m'amène souvent à péter les plombs, minuit, je traîne, et c'est bon, une heure, deux heures, le vent, je sème, mais ne récolte pas le thème ni même le tempo, un changement de ciel, il fait beau, j'ai affronté la pluie, la grêle, la pire des scènes météo, j'ai confronté l'inspi la veille, mais zéro, comme aujourd'hui, pas de rime malgré que la mine essaye et c'est trop, j'attend demain pour tenter une remise en selle, pas de prose qui vise l'antenne, moi je pose quand rose et gris s'emmêlent, je suis entre rose et chrysanthème ou entre osmose et crise interne, c'est toujours la même fosse aux lions, dans laquelle s'enferme l'opinion, dans des devises et loi du Talion qui lui disent quoi faire, pas de prose qui vise l'antenne, moi je pose quand rose et gris s'emmêlent, je suis entre rose et chrysanthème ou entre osmose et crise interne, c'est toujours la même clause microscopique qui nous arrête, on est tous des super héros, mais l'égoïsme nous affecte
Et on peux tous changer le monde, mais on doit choisir entre égoïsme et héroïsme.
Track Name: Décollage [premiere rencontre] (01h16)
Décollage immédiat, on quitte l'apesanteur, on kidnappe le sampleur, on kicke, rappe, et sans heurts, on t'envoie une prod qui claque, wicked grave, et l'ampleur des Gotham City kids frappe, grandit, tape en plein cœur, la chaleur te déshydrate, ainsi, prend de la hauteur, ferme les yeux et les synapses au signal, et moteur, action des mots, des syllabes, et si t'as pas trop peur, tu voleras toi aussi, gars, mais c'est toi qui décide, là, élévation de la zik pas possible par ascenseur, évolution classique d'anthracite à la couleur, du niveau de son basique à massif par haut parleur, les rivaux sont passifs par principe, mais c'est trompeur, révolution pacifique, manif dans les boomers, une solution magnifique qui arrive à la bonne heure, incitation implicite, active à ton bonheur, mais c'est toi qui décide, gars, roule avec les G6K

Gotham City Kid, c'est le décollage dès qu'on lâche un style wicked, c'est le découpage, l"assemblage, sample et digging, c'est les mots cash et le flow de barge, ceux des vikings du double h (X2)

On poursuit l'ascension, note, voyage à sensations fortes, et si notre grande passion porte nos ambitions, et t'emporte sans transition à bon port, c'est qu'elle est trop forte et comporte une relation de bons potes, c'est le mot d'ordre, gogo gadget au flow gâchette et aux grosse prods, mon son t'achève, les gos l'achètent, l'écoutent non stop, pros de la machette, découpage des mots, et de nos samples, sauvage planète en sauvetage puisqu'on est ensemble, Gotham City Kidz, pour toutes les âmes innocentes, et toutes les familles au centre ou les gamines qui enfantent, trop d'mcs limitent leur flow en prévision de ventes, et manquent de précision, se plantent, c'est sur la maille qu'ils se concentrent, Gotham City Kidz, quand toutes les positions campent, quand toutes les convictions se planquent, l'imagination augmente, la magie quasi constante, la machine à sons choisit l'action violente, cette fois ci, on s'en contente, voici la leçon....

Gotham City Kid, c'est le décollage dès qu'on lâche un style wicked, c'est le découpage, l"assemblage, sample et digging, c'est les mots cash et le flow de barge, ceux des vikings du double h (X2)

Atterrissage imminent, on retrouve la terre ferme, on rejoue la même scène où t'entrouvre les persiennes, et trouve que mon art sème le trouble, est un larsen, et que mon groove te parsème de doutes, et t'agresse même, pourtant, tout à l'air zen, donc je pars faire mon tour, et je n'entends pas les sirènes, je suis parfaitement sourd, quand arrive les policemen, l'atmosphère est lourde, 1h16, bientôt 17, la soirée fut courte...
Track Name: Bulle de savon (01h47)
Laisse moi flotter dans les airs telle une bulle de savon, car c'est plus que nécessaire, je ne veux plus me laisser faire, je refuse d'emblée, c'est clair, n'écoute plus tes leçons sur ce qu'il faut dire et faut faire, je ne vois plus que ton revolver, ton insigne et tes faux airs de l'homme dur, mec glaçon, tu m'as présumé gangster, tu m'as prévenu, c'est super, mais je n'ai pas bu une seule bière, tu ne m'as pas cru de toute les façons, t'as l'air déçu, je n'ai pas d'herbe dans les poumons, mais plein d'air frais... Je reste fly dans être High, c'est mon style, c'est mon jean, mes air flight, qui à l'origine, vous effraieNT, je reste fly, tu m'assailles de détails, et de questions, me mitraille, mais c'est bidon car je n'ai rien fait, tous les soirs, (ils) voudraient se fight, jouent les spies, dans l'espoir de trouver la faille, pour l'instant, c'est Die, pour l'heure c'est Gotham City by night, tu vois Cross Y ou Tis qui se ballade, soigne tes oreilles quand ton cœur saigne...

laisse moi flotter comme une bulle de savon, je ne te demande pas l'autorisation de toute façon, je ferais ce que j'ai à faire, tous les deux, nous le savons, je lâcherais pas l'affaire, et ne perd pas une seconde (x4).

Laisse moi flotter comme une bulle d'air, une bulle de savon car nous n'avons qu'une paire de mirettes pour admirer où nous allons, du temps, il faut qu'on récupère pour plus d'une opération, j'ai l'impression qu'il est du-per quand j'hiberne dans mon salon, Gotham City Kidz, c'est l'équipe qui déchaîne toutes les passions, dans la musique comme chez les flics en faction, soûlé très vite de leurs petites conversations, sous relaxation électrique, j'ai mis le bic en action, apprécie de façon sélective l'ambiance de la ville quand les gars et filles veulent disparaître à la Copperfield, et que le temps file en trois secondes, l'ambiance de la ville , si chère aux cinéphiles, c'est là que j'irais faire des films, et j'y ferais défiler plein de monde, chacun ses limites, j'ai dépassé les lignes, en conséquence, j'ai froissé l'élite, croisé les flics en pleine ronde, des basses et des kicks ont déplacés l'aiguille, avant que les passants me grillent, je flottais comme une bulle de savon.

Laisse moi flotter comme une bulle de savon, je ne te demande pas l'autorisation de toute façon, je ferais ce que j'ai à faire, tous les deux, nous le savons, je ne lâcherais pas l'affaire, et ne perd pas une seconde (x4).